10 août 2006

Jean Lefebvre : une figure du catapultage mondial

Jean Lefebvre. Quel grand homme! Quel grand acteur! Personne ne l'a oublié. En tout cas nous, catapulteurs de loutres, ne l'avons pas oublié. Jean Lefebvre n'était pas qu'un saltimbanque amateur de Tourtel. Non, il était avant tout président d'honneur de la Federation Française de Catapultage de Loutres. C'était notre Charlton Heston à nous. Il s'était mis au catapultage dès l'âge de 19 ans. Il a été un des piliers de ce qu'on a appelé la bande des quatre. Groupe de resistants qui, pendant la seconde guerre mondiale, molestait voire tuait des militaires nazis à coups de catapultage de loutres. La bande des quatre a fait partie du gouvernement d'après guerre (en 1945). Le catapultage de loutres, sur les conseils de Jean Lefebvre, devenait obligatoire à l'école. Malheureusement l'année suivante les communistes sont revenus sur cette loi (raah les cocos!). Jean Lefebvre n'a eu de cesse de promouvoir le catapultage de loutres à travers le monde. Lors de la cérémonie des Oscars de 1958 il a reçu le prix du meilleur acteur pour le célèbre film Les mangues de l'amertume. Lors du speech qui suit la reception du trophée il déclare :"otters forever!". Phrase qui fera couler beaucoup d'encre car à cette époque le catapultage de loutres a mauvaise presse aux Etats-Unis (le gouverneur de Californie avait dit en 1955 que c'était une secte). Au Japon, lors d'une représentation théatral, Jean Lefebvre porte sur sa veste le blason officiel de la fédération française de catapultage : une loutre dechiquetée. Là ça ne fait pas de scandale. Logique, la viande de loutre est très appréciée au pays du soleil levant.
Jean Lefebvre fera ce genre de petit clin d'oeil dans ses films. Dans la série du gendarme avez-vous déjà remarqué ce qui était accroché à la veste de l'acteur sous son principal insigne? Eh oui, un pin's de loutre! Dans Matrix où il apparait sous les traits d'un agent (notamment lors du combat sur le toit) il porte des lunettes signées...Rayloutres.
En 1998 il reçoit un César d'honneur. Et dans sa liste de remerciements il saluera ses amis catapulteurs, son gang comme il l'appellera.

En 2004 il meurt. Le grand Jean Lefebvre, que tous pensaient immortel, est mort. Le jour de son enterrement c'est pas moins de 1000 catapulteurs (dont votre humble serviteur) qui l'accompagnent dans sa dernière demeure. La Federation Internationale de Catapultage de Loutres décrète un mois de deuil. Des suicides collectifs sont observés ici ou là. La grande figure du catapultage français n'est plus là pour nous guider.
Bien sûr d'autres personnalités françaises catapultent. Parmi elles on nommera Renaud (le chanteur), Jamel Debbouze (l'humoriste), Nicolas Sirkis (le chanteur...ouais enfin la voix d'Indochine) et autres Pierre Richard. Mais personne, non personne, ne remplacera le grand catapulteur qu'était Jean Lefebvre.

Adieu Jeannot. J'espère qu'au Paradis tu catapultes comme un fou sirotant une Tourtel bien fraiche...

Aucun commentaire: