02 août 2006

P'tit Praince : les sociologues vous répondent!

Face au succès croissant de ce blog, Jean-Gontrand Pimpronchon, sociologue et professeur à l'Université Roubaix 2, expose ici ses idées moisies
"Cher Praince (ndlr : il prononce "Prennsse"), je ne sais pas si vous vous en rendez compte mais votre "blog", comme disent les jeunes, est en train de devenir un vrai phénomène de société. Mon équipe et moi-même vous avons étudié. Oui, Monsieur Praince, vous êtes devenu un veritable objet d'étude. A ce propos, sachez que le mois prochain une première partie de nos travaux sera publiée. Son titre : "De l'interaction socio-culturelle de l'esprit de contradiction et d'amusement certain de Praince et sa théorie des loutres dans notre société moderne".
Tout est parti d'un constat fait dans nos belles écoles. Les professeurs étaient de plus en plus interloqués par les tournois de catapultage de loutres qui s'organisaient à la récréation, dans les cours d'école. On voyait fleurir en ces lieux bois de cagette et autres petits mammifères de Roumanie. Lorsque ces vaillants professeurs demandaient à ces chères têtes blondes le pourquoi du comment de ces joutes endiablées, elles répondaient toutes d'une même voix : "on veut devenir comme Praince, champion du Monde de catapultage de loutres!" Rappelons en effet que vous, Praince, avez décroché ce titre lors d'une finale digne d'un France-Brésil de football. Et 1, et 2 et 3 zéro! Diantre! Que de souvenirs! Ainsi, Praince vous deveniez un exemple pour la jeunesse! Dans la rue il n'est plus rare de croiser de jeunes gens arborant fièrement un T-shirt "moi aussi j'ai la loutres attitude". Votre blog, Monsieur, est lui-même "hype" comme disent les jeunes outre-Atlantique. Canal pelus (ndlr : canal +) a recemment, si je ne m'abuse, consacré une petite chronique à votre joli blog. Célèbres vous et votre blog devenez.
Alors, Praince, quelle est la prochaine étape? La Maison Blanche (car rappelons que vous êtes un citoyen du Monde)? L'Elysée? Ou alors, comme il se murmure ici ou là, n'êtes-vous pas en train de pervertir notre belle jeunesse? Votre blog, et vous ne pouvez pas le nier, cache des idées subsersives!!
C'est ici que je vous laisse, jeune Praince. Avec vos doutes et vos espoirs. Avec votre humour et vos idées contestataires. Avec vos loutres et votre bois de cagette. Avec votre assurance et votre mystère."
Jean-Gontrand Pimpronchon.

2 commentaires:

natsu a dit…

mdr mais que fait la SPA!!!
brigitte bardot s'en retournerai dans sa tombe... hein quoi elle est pas morte?! oups...

p.s: linda, j'ai l'adresse d'un bon psy pour ton frère, call me! lol

Spry a dit…

Tiens, c'est bizarre... J'ai déjà vu la tête de ce sociologue quelque part...