01 avril 2007

Le catapultage de loutres et la campagne présidentielle : partie 3 - François BAYROU

"Il y a deux jours j'ai catapulté une loutre grosse comme ça" (cf photo). Ce sont par ces propos que François BAYROU, jeune conducteur de tracteur, a cloturé son meeting à Sainte Jacinthe en Martinique devant un parterre de prestigieux catapulteurs de l'île. Comme vous le savez jeunes lecteurs fans de tuning le lobby des catapulteurs de loutres est très important en France et le draguer, pour un homme politique, est l'assurance de quelques voix supplémentaires. Ainsi François BAYROU nous a délivré un discours tout en bois de cagette, en loutres et autres maitres catapultiers. Il a rappelé que dans son programme il était le seul à vraiment parler de catapultage. "J'en ai assez des politiques partisanes! D'un côté le curling, de l'autre le lancer de flechettes. Moi je dis CENTRE! Je dis catapultage de loutres, le seul sport au miyeu". Rappelons que les premiers sports en Martinique sont le curling (saluons le FC Fort de France Curling pour sa victoire en championnat de France) et les flechettes (rappelez vous Fabrice PETITGROS le célèbre flechiste martiniquais).
A la sortie du meeting les gens ont mangé des merguez de loutres et, autour d'un rhum de contrebande, ont commenté l'intervention du centriste à cravatte. Un vieux marin dénommé John SILVER RHUM (tout cet article est sponsorisé par de grandes compagnies de rhum) s'exprime ainsi : "François BAYROU, s'il m'aide à traduire ma carte du trésor je vote pour lui". Tibault FALANCIER, exportateur de rhum pour la Suisse, ajoute : "moi les loutres je les connais, s'il vient chez moi nu, habillé en loutre et s'il aide John SILVER RHUM à traduire sa carte je vote pour lui!"
Comme après chacun de ses meetings François BAYROU s'est prété volontier à une séance de happy slapping : des jeunes de Sainte Jacinthe se font filmer par des appareil photos en train de faire les poches du centriste, se prenant en retour une claque tout aussi centriste.
Avant de partir pour la Guadeloupe (l'autre pays du rhum), François "miyeu" BAYROU a déclaré : "la Martinique est une vraie terre de catapultage, la prochaine fois je viendrai en tracteur".

Aucun commentaire: