05 octobre 2007

L'affaire Mojo : la "chute" de l'histoire

Rappelez vous. Mojo, un singe catapulteur nord américain auquel la Fédération Internationale de Catapultage de Loutres (FICL) ne voulait pas donner sa licence de catapultage et qui avait porté l'affaire devant la cour suprême des Etats-Unis.

Après un suspens intenable et plusieurs suicides collectifs de bébés pandas (par solidarité...ah la la le communisme) la cour a délibéré. Bernard, l'orang outan président de la cour suprême a décidé que Mojo, le célèbre et tonitruant Mojo, s'il voulait obtenir sa licence internationale devait survivre à l'épreuve de la FALAISE!
"La falaise" comme les anciens nomment cette épreuve a été élaborée par des criminels de guerre nazis réfugiés aux Etats-Unis, au début des années 50. Lorsqu'un conflit survient entre un catapulteur et la justice américaine on demande au catapulteur d'ingurgiter pas moins de soixante litres d'eau de Javel et de danser de la tecktonik au bord d'une falaise (oui cette danse était pratiquée par les nazies à l'origine, fallait bien qu'ils se détendent hein) pendant vingt-quatre heures non-stop.

Ainsi mercredi 03 octobre 2007 (il y a deux jours quoi) Mojo, fier comme une huître, s'est rendu au bord d'une falaise dont le nom a été tenu secret (un indice : bleu). Il a bu ses soixante litres d'eau de Javel. Bon là déjà il faisait moins le malin. Il a commencé à tituber et à parler en grec ancien...ce qui n'est jamais bon signe chez un singe. Ensuite il s'est approché du bord du précipice et a entamé ses premiers pas de tecktonik. Malheureusement, alors qu'il tentait le fameux mouvement du tournevis cruciforme, le célèbre singe a trébuché et a fait une chute fatale de 52 mètres. Le contenu de son crâne a recouvert une superficie de 25 mètres carrés.

L'affaire Mojo a donc été close. Officiellement Mojo n'a jamais existé...


RIP Mojo
1999-2007

Aucun commentaire: