26 novembre 2007

le P.A.C...man...Pacman...

"Une belle bande d'enculés". C'est par ces mots pleins de bon sens que le président de la Fédération Internationale de Catapultage de Loutres a qualifié les responsables de l'incendie du grand entrepôt de bois de cagette de Londres (le plus grand stock au monde, un bois d'une texture et d'une qualité rare! Un travail au torchon, à l'ancienne!).
Mais qui sont donc les commanditaires d'une telle action criminelle? Eh bien chers amis, nous avons ici encore affaire aux membre du P.A.C, le Parti Anti-Catapultage. Un groupuscule terroriste qui ose dire que notre beau sport est un, et là je cite leur site internet : "ramassis de fous furieux avides de sang frais et de relations sexuelles consanguines". Quelle honte, vraiment. Il se sont faits connaître par quelques coups d'éclat comme en 2004 où ils se sont enchainés à des cabines de la grande roue de Londres (The Eye of London).
Mais, British Airways, propriétaire de l'attraction, est un des grands argentiers du catapultage de loutres et ne s'est pas laissé démonter. Durant toute la durée de l'action du P.A.C. ils ont continué à faire fonctionner la roue. Ainsi on a pu voir les activistes effectuer des tours complets et être suspendus à plusieurs dizaines de mètres de haut, juste retenus au poignet par des menottes à l'extérieur des cabines. Après dix jours d'action ils ont enfin été libérés (ils n'arrêtaient pas de dégueuler partout et certains ont eu les mains arrachées et s'écrasaient comme des merdes sur les passants en contrebas).

Catapulteur, ne te laisse jamais impressionner par ces terroristes du P.A.C. Décapite les! Ils sont faciles à reconnaître, ils portent toujours une cagoule (même en été et en short).

Aucun commentaire: