29 avril 2007

"Le Pacte des Loutres"

Ca y est, c'est officiel, Christopher GANS réalisera bien un documentaire sur le catapultage de loutres. Son titre : "Le Pacte des Loutres". Christopher Gans est célèbre pour son "Pacte des Loups", "Silent Hill" et l'inoubliable "Thérapie du Micro-Ondes". Quand? Où? Comment? Et pourquoi ce doc? Interview flash pour les réponses!
Christopher GANS : "Je tiens à préciser que je ne donnerai aucune consigne de vote!"
P'tit Praince : "Euh...oui...si vous voulez. Donc, 'Le Pacte des Loutres', comment vous est venue l'idée de réaliser un documentaire pour le cinéma sur notre beau sport à base de loutres catapultées?"
C.G. : "Un jour que je marchais pieds nus sur les pentes du Taclhuita, volcan célèbre du Paraguay, à la recherche d'un vieil hermite détenteur du secret des âmes, je me suis dis : 'Bob-oui quand je m'auto-interroge je m'appelle Bob-pourquoi ne réaliserais-tu pas un documentaire sur le catapultage de loutres'. C'est aussi simple que 2+2 font rouge."
P.P. : "Le fameux théorème de Sasha DISTEL. Quelle forme aura ce documentaire? Doit-on s'attendre à quelque chose comme 'les yeux dans les pneus' votre célèbre reportage sur les nervures des pneus de Lada sports?"
C.G. : "J'ai effectivement privilegié l'immersion totale, comme dans le reportage que vous évoquez. Néanmoins petite innovation 'Le Pacte des Loutres' sera constitué de cinq parties distinctes : une partie en noir et blanc, une partie en quatre couleurs, une partie en karaoke, une partie en bullet time, une partie en autoreverse et une partie filmée depuis l'intérieur d'une loutre"
P.P. : "ça fait six parties"
C.G. : "je ne donnerai aucune consigne de vote! Attention, je risque de quitter le plateau!"
P.P. : "J'ai lu dans le magazine Première que vous avez réussi à interviewer Michael VESTINO et John PHILSTON B. BUTCHER, deux légendes du catapultage de loutres. Verra t-on des images dans le documentaire?"
C.G. : "Assurément! Ce sont deux êtres exceptionnels. J'ai interviewé VESTINO dans sa cellule il y a quelques temps maintenant, avant son execution (rappelons que VESTINO a été executé pour dopage), il mangeait deux têtes de loutres par jour. John P.B.B. c'est vraiment la crême des hommes. Une sorte de crême de mille feuilles. Légèrement jaunâtre et qui fond dans la bouche. Une crême pâtissière. Une crême brûlée, voire même une crême Nivéa."
P.P. : "Qu'avez vous appris de plus surprenant sur notre sport?"
C.G. : (rires et grattage de parties génitales)"J'ai découvert l'immense popularité de ce sport. J'ai même trouvé des catapulteurs en Iran. Là-bas catapulter une loutre avant chaque prière est fortement recommandé par les mollahs. J'ai aussi découvert que bon nombre de célèbrités étaient de grands catapulteurs. Par exemple l'humoriste POPECK a été champion de France de catapultage de loutres en 1982."
P.P. : "Pensez-vous que votre film donnera envie aux spectateurs de se mettre au catapultage?"
C.G. : "Je pense. D'autant plus que j'y ai integré des femmes nues dans des poses lassives, ça peut aider. Moi même, après avoir décortiqué les rushes, j'ai commencé à catapulter de petits animaux, en particulier non humains."
P.P. : "Christopher GANS, les loutres vous remercient."
C.G. : "Merci à vous. Bon moi c'est pas tout j'ai un ours à étrangler."
**"Le Pacte des Loutres" sortira début 2008 entre 10h et 10h12 grosso modo.**

15 avril 2007

Germaine PICHON contre le catapultage de loutres

Hier matin je rentrais tranquillement chez moi après une heure de street catapultage (catapulter quelques loutres avec des jeunes de la cité en bas des tours, très tendance dans la culture hip hop). J'ai alors eu la surprise de découvrir scotché sur ma porte un papier au bout duquel pendait un petit sachet marron. Je me suis dit : "tiens, encore une lettre d'admiratrice plus un petit cadeau" (ça arrive souvent dans le monde du catapultage, on est un peu les nouveaux Compagnons de la Chanson). Je descotche la lettre et ouvre le sachet. Et là diantre! que diable! Je me rends compte que la lettre est une lettre de protestation écrite par une certaine Germaine PICHON, protestation contre le catapultage de loutres et contre cet excellent blog, et dans le sachet je découvre une tête de poulet (poulet mort bien sûr). Ah je reconnais bien là la tactique des opposants au catapultage de loutres. Têtes de poulet et crucifix. Mais vous le savez, chères lectrices et chers lecteurs, il en faut bien plus pour me faire mal...pour faire souffrir mon petit coeur de catapulteur romantique. Ô fleur, que tu es belle. Ô petit oiseau bleu, que ta voix émoustille mon lobe frontal. Ô cours d'eau malicieux, que ta candeur sublime ma pensée.
Pour ne pas vous laisser sur votre faim voici ce que dit cette lettre abjecte :
"Monsieur Praince Petit,
depuis trop longtemps maintenant le mouvement, sport comme l'appellent les barbares dont vous faîtes partie, fait souffrir des millions de loutres. En 2006 ce ne sont pas moins de 1,5 millions de loutres qui ont été catapultées en France et donc atrocement tuées. C'est un véritable génocide! N'avez vous donc point de coeur? Ou n'avez vous tout simplement pas de cerveau? Votre esprit malade s'étale sur ce blog puant. Vous faites l'apologie de la tuerie organisée de petites bêtes sans défense. Savez vous que certains pays comme Andorre ou la Papouasie orientale ont interdit cette pratique barbare? De plus en plus de jeunes immigrés dans les cités pratiquent le street catapultage. La faute à qui? La VOTRE! Votre position privilégiée au sein de la Fédération de Catapultage de Loutres vous permet de faire un prosélytisme forcené.
Alors s'il vous reste un minimum de bon sens : arrêtez! Arrêtez ce blog, arrêtez de catapulter, arrêtez de faire du mal aux loutres.
Je serai toujours sur vos traces...
Germaine PICHON."

06 avril 2007

Criterium de Pampelune : gare au rookie!

Les beaux jours reviennent et le bois de cagette est de sorti. Les compétitions de pré-saison se mettent en place. Et, parmi celles ci, le célèbre critérium de Pampelune. Il est particulièrement réputé pour sa violence (dix huit morts lors des douze dernières éditions) et pour les jeunes catapulteurs qu'il révèle.

Hier avait donc lieu cet attractif tournoi. Tous les grands catapulteurs y étaient (moi compris car effectivement je suis un très grand catapulteur...la modestie c'est mon truc). Dans un stade quasiment plein j'ai remporté la distance et ai même tutoyé le record du monde. Bon autant le dire, sur la distance je n'ai quasiment aucun rival (en tout cas aucun rival encore vivant).
Niveau top crash (je rappelle qu'il s'agit de lancer une loutre sur une cible de plus en plus loin) la compétition a été bien plus serrée. Le suédois Ravert BJORNSON, ancien poissonnier unijambiste atteint d'une leucémie, a remporté la compet'. Il est muni d'yeux à la précision redoutable. Plus jeune il chassait les résistants dans le maquis avec un plaisir non dissimulé. Il a été élu "gâchette d'or 1943" par le magazine le fusil SS (un célèbre bimestriel français, très apprécié par PETAIN parait il). Je n'ai obtenu que la troisième place, tout juste devancé par Pedro MANCINI, le redoutable catapulteur italien nain (oui j'aime les nains). Pedro Mancini a ce terrible don de faire tournoyer les loutres sur elles-mêmes, une sorte d'effet hélicoptère (appelé aussi "effet Mancini" dans le petit cercle des catapulteurs).

A ce stade de l'article vous vous dîtes : "son titre parle d'un rookie et pour l'instant il nous a parlé d'un nain amateur d'hélicoptère et d'un suédois nazi". Ce n'est pas faux jeune lecteur. Ce jeune catapulteur que tu attends et que tu peux admirer de tes yeux emberlificotés sur la photo se nomme Edward FILTER. Ce jeune londonien de 24 ans est tombé dans le catapultage de loutres par hasard. Son père, maître catapultier, ne voulait pas lui enseigner l'art ancestral du catapultage de loutres. Trop dangereux sûrement pensait-il (tapette va...). Edward s'est donc tourné tout naturellement vers la taxidermie. Il en a fait sa passion et a gagné la médaille d'argent du plus beau corps de chevreuil empaillé en 2004 à la foire de Glackter. Un jour, alors qu'il se livrait à des attouchements sexuels sur la dépouille mortelle d'un renard argenté, le vigoureux Edward FILTER eut la révélation : il sera catapulteur et adorateur du bois de cagette. Ni une ni deux ni même trois il abandonne son superbe métier (qui ne rêve pas de jouer avec des dépouilles d'animaux?) et devient apprenti auprès de son père. Celui ci, à contre coeur, lui enseigne les diverses techniques qui ont fait la gloire des anciens. Et, après avoir affronté la joyeuse "épreuve de la lave qui tue" il atterrit à Pampelune le coeur vaillant et le bois de cagette plein les poches.

Hier il a fait sensation au lancer tendu (lancer le plus de loutres à une distance minimum en un minimum de temps). Il a tout simplement battu le record du monde de VESTINO. Croyez moi dans le petit stade de Pampelune c'était la stupéfaction. Un vieux maître catapultier m'a même dit : "de mémoire de maître catapultier je n'avais jamais vu ça...ah quoiqu'en 1982 il me semble bien que...ah non je n'avais jamais vu ça...ah peut-être en 1971 à Orlando...finalement non je n'ai jamais vu ça, vraiment...peut être Turin en 1966? Non...je ne pense pas avoir déjà vu ça...en 1955 à Londres alors?" Sur ces mots le vieil homme s'est écroulé accidentellement frappé à mort par un tournevis cruciforme que je tenais dans la main et qui, par le plus grand des hasards, est venu s'enfoncer dans le crane du catapultier.

Edward FILTER a reçu un coupe ongles argenté (cadeau traditionnel lorsqu'un rookie remporte un titre). A ce stade de l'article vous vous demandez sûrement ce que moi, grand catapulteur devant l'éternel, je pense de la performance de FILTER au criterium de Pampelune et si je vois en lui un futur "grand" (que seuls les êtres d'exception comme moi sont). Eh bien je te répondrais d'abord que c'est une très bonne question et qu'ensuite je pense qu'il faut effectivement surveiller de près ce rookie. Il a une bonne technique (même s'il maîtrise encore mal l'effet Léandro), les mains vigoureuses (on sent qu'il a le bois de cagette dans le sang) et il aime Michel DELPECH (très connu outre manche). Le prochain critérium aura lieu le 15 avril prochain à Marseille. On verra ce qu'il vaut vraiment. Et puis d'ici là il peut malencontreusement tomber sous les lames d'une moissonneuse batteuse...

01 avril 2007

Le catapultage de loutres et la campagne présidentielle : partie 3 - François BAYROU

"Il y a deux jours j'ai catapulté une loutre grosse comme ça" (cf photo). Ce sont par ces propos que François BAYROU, jeune conducteur de tracteur, a cloturé son meeting à Sainte Jacinthe en Martinique devant un parterre de prestigieux catapulteurs de l'île. Comme vous le savez jeunes lecteurs fans de tuning le lobby des catapulteurs de loutres est très important en France et le draguer, pour un homme politique, est l'assurance de quelques voix supplémentaires. Ainsi François BAYROU nous a délivré un discours tout en bois de cagette, en loutres et autres maitres catapultiers. Il a rappelé que dans son programme il était le seul à vraiment parler de catapultage. "J'en ai assez des politiques partisanes! D'un côté le curling, de l'autre le lancer de flechettes. Moi je dis CENTRE! Je dis catapultage de loutres, le seul sport au miyeu". Rappelons que les premiers sports en Martinique sont le curling (saluons le FC Fort de France Curling pour sa victoire en championnat de France) et les flechettes (rappelez vous Fabrice PETITGROS le célèbre flechiste martiniquais).
A la sortie du meeting les gens ont mangé des merguez de loutres et, autour d'un rhum de contrebande, ont commenté l'intervention du centriste à cravatte. Un vieux marin dénommé John SILVER RHUM (tout cet article est sponsorisé par de grandes compagnies de rhum) s'exprime ainsi : "François BAYROU, s'il m'aide à traduire ma carte du trésor je vote pour lui". Tibault FALANCIER, exportateur de rhum pour la Suisse, ajoute : "moi les loutres je les connais, s'il vient chez moi nu, habillé en loutre et s'il aide John SILVER RHUM à traduire sa carte je vote pour lui!"
Comme après chacun de ses meetings François BAYROU s'est prété volontier à une séance de happy slapping : des jeunes de Sainte Jacinthe se font filmer par des appareil photos en train de faire les poches du centriste, se prenant en retour une claque tout aussi centriste.
Avant de partir pour la Guadeloupe (l'autre pays du rhum), François "miyeu" BAYROU a déclaré : "la Martinique est une vraie terre de catapultage, la prochaine fois je viendrai en tracteur".