14 juillet 2007

Chirac, notre nouveau président!

"En prison!". C'est ce que réclame la diatribe populaire au sujet de notre bon président Jacques CHIRAC (qu'on peut voir sur la photo en compagnie de deux catapulteurs de l'équipe para-olympique de France). NOTRE Jacques CHIRAC embastillé? As-tu perdu la tête peuple de France? Ce grand homme peut encore rendre service à notre bon pays. C'est en tout cas ce qu'a pensé le comité de la Fédération Française de Catapultage de Loutres qui l'a élu président...de la Fédération Française de Catapultage de Loutres (oui, je suis féru de redondances). Ainsi, le Grand Jacques présidera notre bonne vieille institution pendant les treize prochaines années (oui, on a des mandats de treize ans sauf les années impaires où c'est deux mandats de huit ans à raison de deux ans tous les sept mois).
Ses grands projets? Eh bien dans l'interview qu'il a donné hier à "Melun soir...enfin fin d'aprem' quoi" (note de moi : c'est le vrai nom du journal hein, vous pouvez vérifier...crétins va...ah, le micro était encore branché?) il a déclaré vouloir mettre fin à la fracture loutrale qui existe dans notre beau pays. Il veut que même dans les banlieues les plus bucarestiennes le catapultage de loutres soit roi. C'est beau...très beau...Jacques, notre nouveau guide a parlé.

Bonne route à vous Grand Président de tous les catapulteurs de France et de Navarre! Que la prospérité vous suive sur dix générations!

13 juillet 2007

L'objet de mort de Lord Chestbatemplington

Contrairement aux rumeurs qui ont circulées sur le net je n'ai pas été kidnappé dans la bande de Gaza. J'ai été victime d'un bête problème de ligne adsl (oui je fais partie de ces privilégiés qui ont cette nouveauté technologique du nom d'adsl).

Mais, pendant mon exil forcé je n'ai pas chômé. J'ai été faire un tour au superbe musée du catapultage de loutres à New York. Cet édifice construit en 1900 par de valeureux ouvriers de couleur enchaînés les uns aux autres (un méthode qui, selon certains théoriciens du début du XXème siecle, avait un effet stimulant et favorisait la fraternité) accueille en son sein moult peintures, sculptures, objets divers, tournevis cruciformes et autres cadavres consacrés au catapultage et à la loutres.
Ce musée abrite un objet rare : la première catapulte construite par Lord Chestbatemplington (l'inventeur du catapultage de loutres). Cet objet de mort est constitué de plusieurs essences de bois de cagette provenant de diverses régions d'Angleterre. Elle dispose d'un système à double rotation systémique qui permet de provoquer une commotion cérébrale chez la loutre avant de la catapulter. Ça ne servait strictement à rien niveau catapultage mais qu'est ce que c'était fun! Dans le temps on savait s'amuser! Le catapultage était un sport de gentleman! Cette catapulte a servi de modèle à celles commercialisées à partir de l'année 1817 (à l'époque les catapultes à loutres s'achetaient, on les trouvait dans les boutiques de catapultes classiques, celles pour faire la guerre, très prisées alors par la bourgeoisie londonienne qui s'organisait des "catapulte party").

Petite anecdote incroyable, à la base de la catapulte sont gravés ces mots plein de sagesse: "merde à celui qui lit".