17 septembre 2007

Non à la France qui perd! Oui au catapultage de loutres!

Ces dernières semaines, sur tous les terrains du monde, nos équipes de France se sont faites humiliées. Giflée par des kilts sales, engluée dans des starting blocks rouillés ou paraplegisée par des danseurs de tango, la France du sport souffre. J'ai mal à ma France! Sportifs français, redressez la tête! Pour vous refaire la cerise, retrouver un peu d'honneur et de dignité, devenez catapulteurs de loutres! Toi Tony PARKER, rappeur de supérette, toi Ladjie DOUCOURE, chuteur professionnel et toi Franck RIBERY, testeur de cocaïne, rejoignez la grande famille du catapultage! Vous y trouverez gloire, fierté, putes malgaches et points Total gratos! Sans oublier que tous les quatre ans vous connaitrez les frissons des jeux para-olympiques et aurez peut être l'honneur d'avoir votre portrait placardé au côté de celui de Jean BALBOUCHE, le manchot épileptique ou celui de Eljah RADAMANN, le catapulteur nain et autiste (le combo quoi).

La France qui perd, nous les catapulteurs, on connaît pas. Chez nous c'est du gagnant gagnant (ça c'est spécial dédicace à mon ami Nicolas, au fait Nico sympa ton gigot sauce gribiche). Les médailles on les gagne, les championnats on les survole. Tout ça dans la joie virile d'un massacre et dans un bain de sang des plus goutu!

Viendez, on vous attend (avec des pépitos)!

02 septembre 2007

"kill the brown otter, save the world"

La matière première du catapultage de loutres est, comme vous le savez tous, la loutre grise de Roumanie. Cette fameuse loutre au museau profilé capable de planer sur des dizaines de mètres et au poil soyeux.
Mais cette loutre parfaite est menacée par une autre espèce moins noble et plus fourbe (elle a voté PASQUA). Je veux bien sûr parler de la loutre brune (cf photo où elle s'apprête à lancer son rayon hypnotique avec la bouche, oui, comme Godzilla). Ce petit animal qui vient des faubourgs de Dublin se répand comme une traînée de poudre dans toute l'Europe et pourrait, si nous ne restons pas vigilants, faire disparaître la loutre grise. C'est pourquoi, en 1984, la CEE a déclaré la guerre à la loutre brune. Le 1er septembre marque ainsi le début de la chasse à la loutre brune de Dublin. Et là, croyez moi, c'est taux de mortalité illimité et utilisation d'armes chimiques conseillé.

Personnellement je suis féru de chasse à la loutre brune. Rien n'est plus jouissif que de tuer pour l'honneur du catapultage de loutres. Ce sport pour lequel nos anciens sont morts sur les plages de Normandie un matin de juin 44. En général le 1er septembre j'enfile ma tenue de camouflage dernier cri : verte et moulante. Une machette glissée dans la botte et des mines à fragmentation dans le sac et hop c'est parti pour la valse. Je rejoins une bande de joyeux catapulteurs dans la forêt la plus proche. Nous nous enduisons le corps d'huile de vidange, nous nous peignons des marques de guerre sur le visage, nous nous affrontons au bilboquet yougoslave (un crâne de bébé remplaçant la boule) et nous partons à la chasse. Moi je tue la loutre brune à l'ancienne : décapitation et mines. C'est l'école picarde. La tradition. Mais certains sont plus armes de destruction massive. Les Américains par exemple sont plus école Vietnam. Ça y va au napalm et à l'anthrax testé en laboratoire sur des chatons. L'an passé un type a loué un airbus A320 pour larguer 700 tonnes de napalm sur la forêt de Fontainebleau (infestée de loutres brunes comme tout le monde le sait). Et croyez moi il a scoré! 598 cadavres de loutres ont été retrouvés dans les restes du bois calciné. Ok, on a aussi retrouvé les corps de 5 petites vieilles, de deux enfants de moins de 16 ans, d'une vache et de François FELDMAN.

Amis catapulteurs rejoignez nous! Tuez toutes les loutres brunes que vous trouverez sur votre chemin! Vive la loutre grise de Roumanie! La seule, la vraie. Si par hasard vous croisez une maman loutre brune, protégeant ses petits, le regard en amande, implorant votre pitié et poussant quelques ronronnements...fracassez lui le crâne avec vos rangers!