22 décembre 2007

Chirac, les médias et le catapultage de loutres

C'est par une clé anglaise effectuée sur son homologue anglais que Jacques CHIRAC, président de la Fédération Française de Catapultage de loutres, a conclu, énervé, la conférence sur la médiatisation de notre beau sport, à Genève. Notre glorieux président et guide suprême y a dénoncé l'omerta subit par le catapultage de loutres dans certains médias.

"Il est anormal que certains grands médias, par principe, ne diffusent jamais une image du catapultage de loutres, sport pourtant mondialement connu. Comment expliquer que TF1 ait passé sous silence le championnat européen alors que CNN l'a couvert avec une équipe pléthorique? Les médias européens doivent jouer le jeu! What do you want? Do you want me to go back to my plane and go back to France?"

Cet extrait du discours du président montre non seulement que le vieux n'a rien perdu de sa verve mais aussi qu'il est prêt à mourir pour le catapultage de loutres.
Il est totalement vrai que certains grands médias refusent de parler du catapultage de loutres. Pourquoi cela? Souvent à cause du lobbying du Parti Anti-Catapultage, le P.A.C. (P.P.D.A en est membre, idem pour DRUCKER). Internet connaît le même phénomène. Pullulent sur la toile les sites prônant une sauvegarde très culcul la praline des loutres grises de Roumanie (matériau spongieux essentiel pourtant au catapultage) et où, bien sûr, le catapultage de loutres ne semble pas exister. Un scandale! Un scandale pour ce sport 1,8 fois centenaire!

Cher lecteur, si tu veux répandre la bonne parole de notre beau sport dans le monde : PARLE DU CATAPULTAGE DE LOUTRES (surtout si tu bosses sur TF1)! CHIRAC ne peut pas faire tous les efforts pour nous! Marchons à ses côtés et boycottons les médias qui nous boycottent (et brûlons les).

16 décembre 2007

Une victoire made in China

"Bondiour! Na va? Tu veux du riz cantonaye?" Eh non cher lecteur, tu n'a pas affaire à un authentique Chinois (mon accent étant parfait je comprends aisément ta confusion) mais à ton fidèle serviteur, P'tit Praince.
La Chine, ô grand et mystérieux Empire du milieu, pays du pousse-pousse et du ragoût de panda. Chine qui accueillera l'année prochaine les Jeux Para-Olympiques. Et, à cette occasion, j'aimerais vous faire découvrir un catapulteur venant tout droit de Pekin (Beijing). Tu peux déjà admirer ses traits puissants sur la photo. Regarde ce visage céleste, cette main déterminée et ce sourire rieur (hein?). Il se nomme Ping XUN LI. Il est âgé de 19 ans (l'air de Pékin c'est plus ce que c'était...) et il catapulte depuis maintenant dix longues années. Le 1er décembre dernier il participait au meeting en salle de Phnom Penh. Il a suscité (hmm coquine) l'admiration de ses pairs (dont moi) grâce à ses techniques vicieuses et fourbes (on reconnaît bien les Chinois...). Il a notamment surpris tout son monde avec son coup de la mangue religieuse. Il s'agit de défier l'effet Leandro (que j'ai déjà expliqué cent fois...hey, vous remarquerez le nombre impressionnant de parenthèses dans cet article...oui, je défie les lois de l'écriture...PIVOT je te jette mon gant au visage!) en catapultant très haut la loutre, ce qui a pour effet de la mettre dans une position qui rappelle une posture kung fu (de l'école de la mangue...d'où la mangue religieuse, oh encore des parenthèses!). Grâce à cela il a remporté haut la main la distance (lancer la loutre le plus loin possible).

Vois tu lecteur à l'odeur entêtante, Ping XUN LI, brillant rookie du catapultage mondial, n'est qu'un des nombreux talents qu'est en train de faire éclore la Fédération Chinoise de Catapultage de Loutres. 2008 année de la domination chinetoq...chinoise sur notre beau sport? Espérons qu'un holocauste nucléaire nous préserve de cela.

P.S. : Ping XUN LI est célibataire et recherche activement une femme de 12 ans aimant conduire les tracteurs et lécher des croûtes purulentes. Avis aux amatrices.