04 juin 2008

Parfum de canard WC au meeting de Rangoun

Akira KAJIMA ne pensait pas être le héros du jour. Ah ça non, il ne le pensait pas. Et pourtant...
Et pourtant, ce dimanche 1er juin c'est bien lui qui a illuminé de sa classe le meeting de catapultage de Rangoun en Birmanie (un pays extrêmement chaleureux). Devant un public constitué uniquement de militaires Akira a remporté haut la main la catégorie de la "distance". J'ai pourtant tout essayé pour l'en empêcher (la technique dite du Destop, les croque en jambes dans les escaliers, les fléchettes empoisonnées etc.). Rien n'y a fait. Comme quoi le Japonais est solide (malgré ses petits yeux bridés). Mais c'est surtout au "top crash" qu'il a impressionné son monde. Il a réussi à faire s'écraser une loutre sur une cible située à plus de 75 mètres de là. Et ce...grâce à la technique dite des "wc japonaises". Akira KAJIMA, ingénieur en toilettologie dans le civil, a mis au point un lancer unique qui consiste à faire rebondir dans l'air (oui oui, rebondir dans l'air) la loutre en s'inspirant des petits jets que l'on trouve dans les toilettes au Japon. Petits jets destinés à bien détartrer l'anus rappelons le. L'effet Léandro au summum de son exploitation.

Mais au fait, qui est Akira KAJIMA? Né dans les faubourgs de Tokyo en 1979 il possède une particularité exceptionnelle : il a un masque de catcheur en guise de visage. Signe des dieux pour certains, malédiction roumaine pour d'autres, le jeune Akira a su très tôt qu'il ne serait pas un enfant comme les autres. Sa première rencontre avec les loutres remonte à 1985. Âgé de seulement six ans il assiste à l'envahissement de son pays par GODZILLA. L'armée, à court de munitions pour repousser le monstre vert, tente le tout pour le tout en lui catapultant dessus des paquets de loutres grises. C'est un franc succès. GODZILLA est terrassé et la loutre devient un animal sacré pour le jeune KAJIMA (au Japon le kanji "sacré" veut aussi dire "mettre en charpille"). Après un terrible accident de bouteille Perrier il tombe dans le coma et se réveille, âgé de 25 ans, ingénieur en toilettologie, travaillant pour la grande entreprise nippone : "KAWACHI, WC père & fils". C'est dans les laboratoires de la société qu'il met au point ses redoutables techniques de lancer de loutres.

Akira KAJIMA, selon les bookmakers anglais, est une sérieuse chance de médaille au jeux para olympiques de Pékin. Personnellement j'ai parié 60 contre 1, à Londres, sur sa mort dans un accident de la route courant juillet. Tout peut arriver (surtout quand on a plus de frein)...

Aucun commentaire: