27 juin 2008

Rimbaud et les loutres - 2

Il y a plusieurs décennies de cela (en 1965 je crois) je vous avais parlé d'un recueil de poèmes d'Arthur RIMBAUD publié par les Éditions Gallimard intitulé "la solitude du porte-clés". De nombreux textes de ce livre sont de véritables déclarations d'amour au catapultage de loutres. Rappelons en effet que Rimbaud était plus qu'un simple amateur de notre sport. J'avais retranscrit le sublime poème "catapultage" et vous en avez promis d'autres. Mais, le temps me manquant (et plusieurs incarcérations en camp de travail passant par là) je n'ai pas pu tenir ma promesse.

Rattrapons le temps perdu avec ce magnifique texte consacré au bois de cagette, élément essentiel s'il en est au catapultage de loutres.


Bois de cagette (1872)

Il craquelle, bruisse, fendu en lames; le bois
Porte en lui les cieux d'au delà des mers
Vaisseau enfanté de Gaïa; il est roi
Aux exploits légendaires déclamés en vers

Pousse vierge des berges de Colombia
Catapulte des rives de la Tamise
Ailleurs mains protectrices des noirs bataras
Ici saint armageddon des loutres grises

Bois de cagette, avaleur d'âmes; tu es
Le squelette du mouvement catapultier
Planches ocres, soeurs de joies, de peines; vissées
En hâte par l'homme de sport; ça va saigner!

Aucun commentaire: