20 septembre 2008

La fatwa du PAC

Electrolux Arthur Martin modèle ANB35405S. C'est le nom du réfrigérateur dans lequel j'ai passé les quinze heures du vol Pékin-Paris. Mon voyage de retour des Jeux Para Olympiques. Au milieu des pots de rillettes Bordeau Chesnel, des plaquettes de margarine allégée et autres bouteilles de San Pellegrino j'ai pu savourer mes trois médailles d'or acquises dans la douleur. Aïe, j'ai mal. Alors que je descendais sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles DeGAULLE mon brave François MYSTÈRE, mon Kato (référence à une vieille série inside) à moi, m'apprit une bien surprenante et triste nouvelle : le P.A.C. voulait ma mort. Putain j'ai vraiment du mal à garder le même temps de conjugaison partout.

Le P.A.C, Parti Anti-Catapultage (dont on peut voir le logo en début d'article) a lancé une fatwa à mon encontre. Oui, une fatwa. Parue d'abord dans le journal djihadiste "Al Qaïda protection des loutres" (à ne pas confondre avec "Al Qaïda Jihad contre les loutres") elle a été relayée sur internet et dans les médias du monde entier. Selon le PAC, je cite : "P'tit Praince est devenu, malgré nos efforts, le héros d'un sport uniquement grâce à trois médailles d'or remportées honteusement sur les cadavres de pauvres loutres grises de Roumanie. Il est devenu ainsi le symbole d'une barbarie qui n'a que trop duré. J'appelle tous les membres et partisans du Parti Anti-Catapultage a mettre fin aux jours de cet homme, enfin ce semblant d'homme. Pioche, marteau, brique, intégrale de Céline DION, tout est bon pour fendre le crâne de notre ennemi. Amis protecteurs des loutres : qu'un nouveau jour se lève sans être sali par le souffle fétide de P'tit Praince!"

Mes amis, et je sais qu'il m'en reste et qu'ils sont puissants, frappons les premiers. Le PAC veut ma mort? Eh bien il mourra avant moi. Ces gens salissent l'olympisme et n'ont aucun respect pour des médailles d'or gagnées avec ardeur et courage.
N'ayez craintes lecteurs du dimanche je continuerai à vous informer des actualités du catapultage de loutres. En revanche je le ferai depuis un endroit secret et humide. On ne sait jamais.
Je remercie Yvan COLONNA pour ses précieux conseils.

Aucun commentaire: