30 juillet 2008

L'art à base d'abats de loutres

Les artistes sont de grosses feignaces alcooliques, asexuées et aux goûts plus que douteux. Néanmoins dès qu'ils s'intéressent au catapultage de loutres il en est tout autrement. Le très viril Jean-Paul JEAN-PAUL (oui il a le même prénom que son nom) dont la queue de cheval l'a rendu célèbre dans les bistrots du monde entier rend hommage dans une exposition au Palais de Tokyo de Paris à notre céleste sport.
Jean-Paul JEAN-PAUL, l'ange à la Tourtel comme l'appellent les initiés, est un jeune créateur sculpteur français de 32 ans. Après des études de bilboquet appliquées il se lance dans l'ingénierie aéronautique. C'est au cours d'une soirée pousse-mousse qu'il perd l'usage de ses bras (un terrible accident de râpe à fromage). En toute logique c'est vers l'art qu'il se tourne. Son truc : le catapultage de loutres. Sport pratiqué dans sa famille depuis six générations. Il fabrique des installations-sculptures inspirées par le catapultage.
L'étrange machine que vous pouvez voir en photo d'illustration s'appelle : "catapulte à loutres de l'an 3000". Un bien bel objet fait de fibres de métal, de papier aluminium et de bois de cagette poli pouvant propulser une loutre à la vitesse phénoménale de 600 km/h. "J'ai voulu projeter la catapulte à loutres dans les années 3000...le nombre 3000 m'inspire, ça me fait penser à Optic 2000..." témoigne t-il au sujet de son oeuvre.


L'installation ci dessus est une machine étonnante. Elle permet de broyer les restes de loutres fraîchement catapultées. Parce qu'on a beau dire mais on ne sait jamais vraiment quoi en faire des morceaux de loutres déchiquetées. Cette invention aussi truculente que jouissive permet de créer une vingtaine de steaks de loutres à la minute. MacDonald's aurait déjà passé commande pour équiper ses restaurants. Jean-Paul dit de sa création : "Voir des morceaux de loutres éparpillés aux quatre coins d'un stade ne me déplaît pas mais les voir se transformer en steaks sur un long tapis roulant blanc me paraissait être une excellente idée. Comme quoi, l'alcool..."

Vous pouvez retrouver ces deux sculptures-installations-machins bizarres et bien d'autres au Palais de Tokyo. Une réduction est offerte à l'entrée aux catapulteurs de loutres. Et c'est la gratuité pour ceux qui arrivent avec un seau rempli de têtes de loutres (uniquement les têtes hein).

23 juillet 2008

Cris et larmes : une règle fondamentale change


Plusieurs ministres en émoi. Les téléscripteurs du monde qui s'affolent. La bourse de Sydney qui s'effondre. Le landerneau du catapultage du loutres est en panique. Tout a commencé samedi 19 juillet à 12h50. Le porte parole de la Fédération Internationale de Catapultage de Loutres (FICL) a annoncé un changement de règle fondamentale. Mais quelle est cette révolution qui a provoqué le suicide collectif de 112 Canadiens? Eh bien la FICL a décidé de changer la couleur officielle des manches de tournevis cruciformes en compétition. Avant elle devait être orange, de préférence un orange années 60. Or, depuis ce samedi il n'y a plus de couleur obligatoire. Oui ami mangeur de vers de terre tu peux maintenant choisir ton manche. Tu comprends dès lors pourquoi tant de panique, tant de larmes et de cris.

La FICL, consciente de la vague de désespoir que sa décision récente a entraîné, a mis en place un soutien psychologique par téléphone. Si du sang te coule du nez depuis samedi ou si pour toi un manche de tournevis doit être orange appelle le 01-03-04-00-080 et de braves gens sauront t'écouter (et parfois te dénoncer au fisc).