04 août 2008

En route vers Pékin...enfin pas encore

La dernière fois alors que je consultais un admirable ouvrage d'Emile ZOLA sur le bondage je me suis rendu compte que les JO approchaient à grands pas. Pas les JO "normaux" bien sûr mais les Jeux Para Olympiques (ou paralympiques si on aime les mots qui ne veulent rien dire). Et qui dit Jeux Para Olympiques dit trisomiques mais aussi catapultage de loutres. Oui, le catapultage de loutres est présent lors de cette compétition internationale depuis 1967. Les épreuves se dérouleront du 15 au 17 septembre. En clôture des jeux. Le bouquet final quoi. Dans une chiffonnade de sang et de boyaux. A l'image de la Chine...

Après cette interlude politique je voudrais ajouter que NON. Non.
Les Jeux Para Olympiques se profilent à l'horizon et bientôt je m'envolerai pour la capitale de l'Empire du Milieu...la Chine hein...pour défier des catapulteurs aussi vaillants, mais moins sexy, que moi. La concurrence sera rude et cette fois ci les produits miracles d'un médecin belge ne me suffiront pas. Les Chinois, et en particulier leur premier représentant Ping XUN LI, risquent de frapper fort. Pour sonder un peu (j'aime sonder) les forces européennes j'ai passé quelques coups de fil sur mon Bi-Bop, un téléphone portatif tout à fait moderne et casual. Et diantre! Qu'ai-je pu apprendre? Qu'à la différence de nos amis bridés nous n'étions pas prêts!

Non tu ne rêves pas lecteur. A près d'un mois de la lutte finale l'Europe du catapultage de loutres se traîne. Par exemple le jeune Edward FILTER est en prison pour avoir attouché un lapin nain dans un starbucks. Le jeune espoir RAVALOCHE (enfin "éternel espoir", c'est un peu le GASQUET du catapultage de loutres) est à l'hôpital pour avoir tenté de connaître bibliquement le port USB2 de son PC. Et que dire de Pedro MANCINI, le nain prodige italien, qui remplace actuellement Passe-Partout, en arrêt maladie, à Fort Boyard. Je vous le dis, on est mal! Il faut qu'on muscle notre jeu!

Crois moi lectrice adepte des parties fines à dix je vais tout faire pour relever la tête de mes camarades. Même si je dois y laisser ta vie. Et la bannière étoilée de l'Europe flottera bien à Pékin!

P.S. : pendant mon absence un invité mystère assurera l'animation de mon blog et te tiendra informé des dernières nouvelles des Jeux Para Olympiques (je gagne un euro à chaque fois que je l'écris). Indice : tecktonik.

Aucun commentaire: